L'année viticole

2005_LePavy026.jpg

Les pleurs

Au tout début du printemps et après de longs mois de sommeil hivernal, la vigne laisse apparaître des gouttes incolores sur les plaies de taille, c’est la sève qui commence à monter. On appelle cela les pleurs. A partir de ce moment, les bourgeons vont se mettre à enfler très rapidement.

Le débourrement...
...signifie l’éclosion des bourgeons (les yeux) qui a lieu 30 jours environ après les pleurs. Ils vont s’ouvrir et laisser apparaître des petites feuilles qui vont pousser très vite.

La floraison...
...se fait 45 à 90 jours après le débourrement. Les bourgeons ont éclos et développés des pousses qui portent des fleurs.

La nouaison
La vigne est une plante bisexuée et se féconde donc elle –même. La fécondation s’effectue par fixation du pollen mâle sur l’ovaire femelle humide. Les fleurs fécondées vont donner immédiatement des baies tandis que les autres fleurs tomberont. Très vite les grains vont grossir, et en août la maturation du raisin va commencer.

La véraison

La maturation commence par la coloration des baies, le raisin prend peu à peu la couleur qu’il aura au moment de la cueillette. Ce phénomène apparaît quand un certain taux de sucre s’est accumulé dans la baie. La véraison est la dernière phase du cycle végétatif, laquelle sera déterminante pour la qualité du millésime.

La dormance
La phase du sommeil végétatif débute en automne après les vendanges lorsque le cep a emmagasiné assez d’hydrates de carbone. Les feuilles se colorent alors et tombent. La dormance durera tout l’hiver.